GARDE D'ENFANTS

Le blog de Speednounou, spécialiste de la garde d'enfants

Versement des allocations familiales : Revalorisation du plafond de ressources en 2014

Allocations familiales : les plafonds revalorisés de 1,9 % en 2014

Bonne nouvelle ou pas…, les plafonds de ressources pour le versement des prestations familiales seront revalorisés de 1,9 % au 1er janvier 2014.

Pour la prime à la naissance et l’allocation de base de la prestation d’accueil du jeune enfant (PAJE), le plafond de ressources est fixé à :

Nombre d’enfants à charge Couple avec un seul revenu Parent isolé ou couple avec deux revenus
1 enfant 35 480 € 46 888 €
2 enfants 42 576 € 53 984 €
3 enfants 51 091 € 62 499 €
par enfant
supplémentaire
+ 8 515 € + 8 515 €

 

Pour le complément du mode de garde, le plafond de ressources est fixé à :

Nombre d’enfants Inférieures à Ne dépassant pas Supérieures à
1 enfant 21 100 € 46 888 € 46 888 €
2 enfants 24 293 € 53 984 € 53 984 €
3 enfants 28 125 € 62 499 € 62 499 €
Plafond de ressources pour les foyers monoparentaux
Nombre d’enfants Inférieures à Ne dépassant pas Supérieures à
1 enfant 29 540 € 65 643 € 65 643 €
2 enfants 34 010 € 75 578 € 75 578 €
3 enfants 39 375 € 87 499 € 87 499 €

 

Pour le complément familial et l’allocation journalière de présence parentale (AJPP), le plafond de ressources est fixé à :

Nombre d’enfants à charge Couple avec un seul revenu Parent isolé ou couple avec deux revenus
1 enfant 25 899 € 34 227 €
2 enfants 31 079 € 39 407 €
3 enfants 37 295 € 45 623 €
4 enfants 43 511 51 839
par enfant
supplémentaire
+ 6 216 € + 6 216 €

 

Pour l’allocation de rentrée scolaire, le plafond de ressources est fixé à :

Nombre d’enfants à charge Plafond
1 enfant 24 137 €
2 enfants 29 707 €
3 enfants 35 277 €
4 enfants 40 847
par enfant
supplémentaire
+ 5 570 €

 

 

Toutes les prestations familiales jeune enfant

Source article :http://www.dossierfamilial.com

Rentrée 2013 pour les nounous : témoignage…

Isabelle Vareilles, présidente d’une association qui réunit 80 assistantes maternelles à Vitry-sur-Seine entame cette rentrée avec comme toujours autant de satisfaction à accueillir des enfants à son domicile. Elle affiche complet comme chaque année ! Et si c’est le lot de la plupart des assistantes de l’association, elle constate toutefois depuis 3-4 ans une évolution de la demande des parents, à la fois plus morcelée et plus contrainte par le coût de la garde. En pleine période d’adaptation avec un tout-petit, elle nous livre son ressenti sur cette rentrée.

Interview à suivre sur CNIKEL , l’actu des services à domicile

 

970447_491690344235318_628673739_n

Congés payés et salaire d’une assistante maternelle ?

assistantesmaternelles.biz

La convention collective des assistants maternels du particulier employeur fixe les règles en matière de congés payés.

La date des congés de l’assistante maternelle est en principe fixé par l’employeur. En cas de multi employeurs, les différents employeurs et l’assistante maternelle doivent s’efforcer de fixer d’un commun accord, à compter du 1er janvier et au plus tard le 1er mars, la date des congés.

En l’absence d’accord, l’assistante maternelle peut fixer elle-même la date de 3 semaines en été et une semaine en hiver (article 12 de la convention collective).

Le salaire de l’assistante maternelle est librement fixé en accord avec les parents de l’enfant qu’elle garde. Le montant de son salaire va dépendre de la négociation menée avec chaque parent. Elle peut donc avoir un taux horaire différent d’un employeur à l’autre.

A suivre sur guide-familial.fr 

Contrat de travail pour l’emploi d’une assistante maternelle à télécharger sur http://www.speednounou.com

Impot sur le revenu : Précisions sur l’imposition du repas fourni par l’employeur

imposition des nounous

Disposition existant depuis 1999 mais qui n’a jamais été réellement appliquée , ni par les assistantes maternelles agréées, ni par le service des impôts, à partir du mois de mai 2013, les assistants maternels devront déclarer sur leur fiche d’imposition la valeur des repas.

Précisions sur l’imposition du repas fourni par l’employeur à une assistante maternelle

Selon le Ministre de l »économie et des finances, le fait que les parents fournissent les repas de l’enfant, au lieu et place du versement de l’indemnité de repas, constitue une prestation en nature imposable comme les indemnités d’entretien et d’hébergement et doit donc être ajoutée au revenu brut taxable.

Il est précisé que l’évaluation de la prestation en nature du repas fourni par l’employeur peut se faire, au choix des parties, pour son montant réel  selon les mêmes règles que celles retenues pour la détermination de l’avantage en nature nourriture des salariés. Il s’agit des mêmes modalités d’évaluation que celles déjà utilisées par les assistants maternels pour évaluer l’indemnité de repas.

Il est par ailleurs indiqué que les assistants maternels conservent la possibilité de déclarer leurs revenus selon les règles de droit commun des traitements et salaires au lieu et place du régime spécifique. Dans ce cas, les indemnités liées à la garde de l’enfant (entretien, hébergement, repas notamment) versées en argent ou en nature par l’employeur, constituent des allocations pour frais d’emploi exonérées d’impôt. Toutefois, en cas d’option pour les frais réels, ces indemnités doivent être réintégrées dans la rémunération imposable.

lien source : guide familial.fr